English
article

Rate this content

3 votes

Moins de promotion, plus d’information

Pour augmenter vos ventes :
moins de promotion, plus d’information

Marketing par contenu : étude de cas de POD Média

Communiqué de presse (CNW) - Montréal, le 14 mai 2009 – Bombardés quotidiennement par des milliers de messages promotionnels, vos clients ne vous entendent plus. Pour accroître votre visibilité, votre crédibilité et vos ventes, vous devez leur transmettre de l’information véritablement utile et pertinente. Votre contenu lui-même deviendra alors un puissant outil de marketing . Cette stratégie s’appelle le Marketing par contenu (présentation narrée).

Offrez à vos clients les informations qu’ils recherchent

• Vous ne portez plus attention à la publicité dans les journaux, à la télévision et même sur Internet… or, pourquoi vos clients agiraient-ils différemment ?
• Plus de la moitié de vos clients (90 % des acheteurs B2B)(1) se tournent maintenant vers le Web pour trouver les réponses à leurs questions.
• Vous trouveront-ils ? Si oui, aboutiront-ils sur une vitrine Web, ou obtiendront-ils des : conseils, études de cas, solutions, témoignages, comparaisons, opinions d’experts, prévisions… qui faciliteront leur processus d’achat, leur travail et peut être même leur vie.
• En leur étant véritablement utile, vous pourriez alors…
1) renforcer leur loyauté (fort souhaité lors d’une récession(2)); et
2) rehausser votre visibilité (le contenu/les mots clés étant la clé du référencement naturel) et votre crédibilité – des attributs favorisant indéniablement vos ventes.
• Grâce à la disponibilité d’outils Web économiques (CRM, gestion de courriels…) et l’émergence des médias sociaux, le Marketing par contenu est maintenant plus efficace et accessible que jamais.

Études de cas

1. Pinsent Masons, un cabinet de près de 1000 avocats au Royaume-Uni, connaît un tel succès avec son centre d’information (Out-Law.com) que le cabinet a cessé toute autre activité marketing. Près de 1,5 million d’internautes consultent Out-Law.com par année, dont 86 % ne sont pas clients. Parmi ceux-ci, 96 % prévoient contacter le cabinet au besoin. Selon Pinsent Masons, les retombées se comptent par millions de livres anglaises. (étude de cas complète – anglais)

2. « Voici notre propre expérience. Nous avons réalisé une série de podcasts traitant de LinkedIn – un réseau social fort apprécié par nos clients potentiels, et l’avons diffusé uniquement dans la blogosphère (repris par 40 blogueurs) et par le biais de LinkedIn (donc aucune relation avec les médias Web et imprimés). Or, un mois après son lancement, nous avons obtenu près de 7000 consultations uniques d’une durée moyenne de 3,5 minutes par podcast (statistiques de Google Analysis); multiplié par 7 le trafic sur notre blogue; reçu de nombreuses demandes d’information et conclu un important contrat », précise Simon Hénault, président de POD Média. « En plus, POD Média est maintenant bien positionnée dans Google sous les termes : “Formation LinkedIn”, LinkedIn, “Marketing par contenu” – des résultats tout à fait envisageables pour la plupart des entreprises, particulièrement dans la francophonie. »

Pour bénéficier des réseaux sociaux

« L’ère des bulletins nombrilistes en format PDF est révolue », ajoute M. Hénault. « Les entreprises qui parviennent à se distinguer produisent aujourd’hui du contenu réellement utile et pertinent pour leurs clients, lequel est notamment diffusé, discuté et partagé par le biais de la blogosphère, de LinkedIn et des autres médias sociaux. En effet, pour profiter pleinement des réseaux sociaux, une entreprise doit participée et être appréciée. La transmission d’information utile est le meilleur moyen d’y parvenir. Et en plus, si le contenu original émane de l’entreprise, elle rehausse sa visibilité, son capital de sympathie et sa crédibilité. En somme, le marketing par contenu et les médias sociaix sont indissociables. Pour vous en convaincre, regardez cette vidéo de Seth Godin (1 min.). »

Publicité informative

Ironiquement, le passage de la promotion à l’information se vit également dans la publicité. Voyant le taux de clics baser de façon inquiétante, les annonceurs ont dû ajuster leur stratégie. Plus que jamais, ils courtisent les consommateurs avec des informations à valeur ajoutée. En guise d’exemple, jetez un coup d’oeil sur ce courriel de eMarketer transmis à des millions d’abonnés.

Le Marketing par contenu – encore peu utilisé par les PME

Le Marketing par contenu est bien implanté aux États-Unis. En fait, les entreprises américaines accordent près de 30 % de leur budget de marketing à la création de contenu. Plus indicatif encore, 56 % des entreprises planifient augmenter leur budget de création de contenu en dépit de la récession en cours(3). Par ailleurs, les chefs de marketing privilégient de plus en plus les médias Web interactifs(4). Par conséquent, de nombreuses entreprises américaines offrent des centres d’informations en ligne à leurs clients, dont : Master Card, Pepper Hamilton LLP, Dell, Procter and Gamble et US Postal Service. Plusieurs entreprises canadiennes en font également usage, telles que : Banque Scotia (conseils financiers), Metro (recettes), KPMG (conseils aux entreprises), SAQ (viniculture) et du Proprio (conseils immobiliers). Toutefois, peu de PME ont emboîté le pas à ce jour en dépit de la démocratisation du marketing par Internet.

Informez vos clients, autrement vos concurrents le feront

Les entreprises ont 3 options pour implanter le Marketing par contenu : elles peuvent en confier la responsabilité à un employé clé, bâtir leur propre équipe d’édition ou impartir tout ou en partie. « L’expertise des employés est précieuse. Pour la valoriser, il s’agit de la recueillir et de la structurer de façon intelligible et intéressante, ce que peu d’entreprises ont le temps de faire », affirme M. Hénault. « Opportun dans le contexte économique actuel et encore peu utilisé au Québec, le Marketing par contenu conférera un sérieux avantage aux entreprises qui en feront usage. »

Transmettez à vos contacts plus d’information utile et pertinente - par le biais de LinkedIn.
Pour en savoir plus, visitez la eFormation LinkedIn (gratuite) la plus consultée de la francophonie.

Sources :
(1) MarketingSherpa, CMO Council
(2) Why You Must Increase Communications in a Downturn, Innovating Through Recession
(3) Sondage réalisé par Junta42
(4) Sondage réalisé par Epsilon

- Discutez de marketing Web au sein de Linked Québec, principale communauté d’affaires au Québec - pour vous inscrire
- Faites-nous part de vos enjeux - formulaire.

Simon Hénault B.Comm, MBA - Profil LinkedIn
Conseiller & formateur en développement des affaires Web pour professionnels et équipes de vente B2B -
Expert LinkedIn - Réalisateur de contenu Web
Commentez Imprimez
Téléchargez
Transmettez
?

 

Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.