English
article

Rate this content

2 votes

Pour capter l’attention des internautes : texte ou multimédia ?

Lors de l’évènement Macworld 2008, Steve Jobs, avait mentionné : “people don’t read anymore. In fact, 40% of the people in the U.S. read one book or less last year.” C’est indéniable : nous lisons moins de livres et de journaux. Ceci dit, je crois toutefois que vous et moi, nous lisons plus qu’avant. Pourquoi ? Parce que l’évolution rapide et la vive concurrence des marchés nous incitent à se tenir au fait, à être au courant de tout et donc à s’informer constamment. Parallèlement (et heureusement), le nombre de sites, de portails et de blogues (1) offrant des informations pertinentes a explosé au cours des dernières années.

Mais lisons-nous vraiment, ou survolons-nous les textes sur le Web ? Une excellente étude vient d’être publiée à ce sujet (2). Je vous la résume brièvement (pour vous éviter de survoler le reste de ce billet).
La page Web moyenne comporte près de 600 mots. Or, selon cette étude, les internautes y consacrent en moyenne 51 secondes (selon cette savante formule : 600 mots X 0,044 sec. + 25 sec). Puisque nous lisons entre 200 et 250 mots par minute, c’est dire que les internautes ne lisent que 30 % des mots d’une telle page. Et ça se gâte. Les internautes ne consacrent que 4,4 sec. pour chaque tranche de 100 mots supplémentaires – ce qui correspond à 18 % du texte.


Sollicitez plus d’un sens

Une présentation Power Point facilite la compréhension, la télévision captive… et bien, sur le Web, les outils multimédia ont le même effet. Il s’agit de solliciter plus d’un sens pour capter davantage l’attention des internautes. Les statistiques de Nielson Online sont irréfutables : 117 millions d’américains ont visionné en moyenne 81 vidéos en avril 2009 (pensez-y : 81 vidéos en un mois !). Or, le temps de visionnement moyen s’est établi à 2,5 minutes.
Et vous pensez que les jeunes sont responsables de cette tendance ? Détrompez-vous, les internautes de tout âge s’intéressent aux vidéos.

“Those who access video are completely engaged in the content that they choose to watch,” dit Tom Smith de Trendstream – co-auteur de l’étude. “It’s an impactful universe.”


Et vous pensez que les américains sont différents… Croyez-le ou non, les canadiens en consomment davantage. Comme le précise Laurent Maisonnave dans son blogue (3) : « Quel bonheur de voir la vidéo enfin sacralisée au Canada par une étude de Comscore, indiquant que 88 % des internautes canadiens ont regardé une moyenne de 147 vidéos pendant le mois de février 2009. Les Français ne sont que 82 % et les Américains loin derrière avec leur petit 76 %. Quelle fierté d’annoncer que nous passons 605 minutes à regarder de la vidéo en ligne tous les mois. »

Une autre stats intéressante : à chaque minute, c’est maintenant plus de 20 heures de vidéo qui sont déposées sur YouTube ! Pensez-y, c’est hallucinant…

Quant aux podcasts, je n’ai pas trouvé de statistiques (l’appel est lancé…).
Toutefois, notre équipe a réalisé des dizaines de podcasts imagés, et la durée de visionnement moyenne s’établit à près de 3,5 minutes.

Évidemment, l’attention consacrée à un texte, un podcast ou une vidéo est influencée par une foule de facteurs dont le sujet traité, la relation entre l’émetteur et le récepteur, etc… ce qui fera l’objet d’un autre billet.

Ouf, 550 mots… êtes-vous toujours avec moi ?

Sources :
1. http://www.sifry.com/alerts/archives/000493.html
2. http://portal.acm.org/citation.cfm?doid=1326561.1326566 et http://www.useit.com/alertbox/percent-text-read.html
3. Billet de Laurent Maisonnave (http://www.zelaurent.com/internet-tv/bravo-les-canadiens-sont-les-rois-de-la-video-en-ligne/)

 

- Discutez de marketing Web au sein de Linked Québec, principale communauté d’affaires au Québec - pour vous inscrire
- Suivez la eFormation LinkedIn la plus consultée de la francophonie ou
- Faites-nous part de vos enjeux - formulaire.

Simon Hénault B.Comm, MBA - Profil LinkedIn
Conseiller & formateur en développement des affaires Web pour professionnels et équipes de vente B2B -
Expert LinkedIn - Réalisateur de contenu Web
Commentez Imprimez
Téléchargez
Transmettez
?

 

Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.